Michael Faraday (1791 - 1867)

Physicien et chimiste britannique, surtout connu pour ses découvertes de l'induction électromagnétique et des lois de l'électrolyse.

Né à Newington (Surrey), Faraday, dont le père est forgeron, ne reçoit qu'une formation très élémentaire. Tout en étant l'apprenti d'un relieur à Londres, il lit des livres sur des sujets scientifiques et fait des expérimentations avec l'électricité. En 1812, il suit une série de conférences données par le chimiste Humphry Davy. Il envoie les notes prises lors de ces conférences à Davy, avec une demande d'emploi. Davy embauche Faraday comme assistant dans son laboratoire de chimie à l'Institution royale. En 1813, il l'emmène avec lui pour un long voyage dans toute l'Europe. Faraday est élu à la Royal Society en 1824 et l'année suivante est nommé directeur du laboratoire de l'Institution royale. En 1833, il succède à Davy comme professeur de chimie à l'Institution. Deux ans plus tard, on lui donne une pension à vie d'un montant de 300 par an. Faraday reçoit de nombreuses distinctions honorifiques scientifiques, dont la Médaille royale et la médaille Rumford de la Royal Society. On lui propose aussi la présidence de la Society mais il en refuse l'honneur.

C'est dans le domaine de la chimie que Faraday fait ses toutes premières recherches, en suivant la direction de Davy. Une étude du chlore aboutit à la découverte de deux nouveaux chlorures de carbone. Il découvre aussi le benzène et réalise des analyses approfondies sur de nombreuses variétés de verre optique. Dans une série d'expériences, il réussit à liquéfier de nombreux gaz courants.

Les recherches menées par Faraday concernent surtout les domaines de l'électricité et du magnétisme. En 1821, à la suite de la découverte par Ørsted de l'existence d'un champ magnétique autour d'un conducteur traversé par un courant électrique et des travaux d'Ampère, il constate qu'un aimant agit sur un conducteur parcouru par un courant. Il utilise ce phénomène pour faire tourner un circuit en présence d'un aimant, donnant ainsi le principe du moteur électrique. En 1831, il découvre l'induction électromagnétique qui permet de transformer le travail (énergie mécanique) en courant (énergie électrique), phénomène à la base du développement de la dynamo. Lors de ses expériences sur le magnétisme, Faraday met en évidence le diamagnétisme et la capacité qu'a un champ magnétique de faire tourner le plan de polarisation de la lumière passant à travers certains types de verre. Il étudie également les phénomènes d'électrolyse et en découvre les deux lois fondamentales. Il met en évidence entre autres la relation existant entre la quantité d'électricité passant à travers l'électrolyte et la masse du produit décomposé. Il étudie ensuite les phénomènes électrostatiques, vérifie expérimentalement la conservation de l'électricité, développe une théorie de l'électrisation par influence, et démontre avec la cage de Faraday que les actions électrostatiques ne se font pas sentir à l'intérieur d'un conducteur creux. En 1846, il montre que l'énergie électrostatique est stockée dans les diélectriques. Il établit également le principe selon lequel des substances diélectriques différentes ont des capacités inductives spécifiques différentes.

LISTE

HOME